Nourrir son âme : vers une nouvelle (agri)culture ?

compréhensions, ressentis et bon sens…

Après quelque partages plus liées à nos croyances, pensées, émotions, blessures de vie…je vous propose, aujourd’hui de plonger au cœur de compréhensions alimenterres.  Jacques Antonin nous livre son approche du vivant. Nourrir son âme ou comment ce que nous mangeons transforme ce que nous sommes. (Et oui ! tout comme ce que nous voyons, sentons, touchons, entendons, percevons).

L’énergie précèdant  toujours la matière, les agriculteurs ne sont-ils pas les premiers médecins de la Terre ? et par conséquent de l’homme… « On ne peut résoudre un problème au même niveau qu’il a été créé  » (A. Einstein) donc, de quel état de conscience, de quel nouvel élan avons nous besoin pour dépasser les conditionnements imposés, ceux qui nous ont dévié du bon sens de nos ancêtres cueilleurs, par insécurités et donc par peurs. Il ne s’agit pas  d’un jugement mais bien d’un constat plein de douceur et plein d’espoir que j’amène à vous aujourd’hui. Car ils sont nombreux celles et ceux qui dans les nouvelles générations changent le monde en révolutionnant la base, c’est à dire, la relation à la nourriture. Le savoir des anciens reste vivant tant qu’il est transmis. Alors transmettons !

(spéciale dédicace pour Eliot…)

2